Quel régime alimentaire pour une chienne en gestation ?

Chienne enceinte

C’est un vrai bonheur de voir des petites boules de poils qui se chamaillent et qui courent partout dans la maison. Pourtant, pour la maman des chiots, la gestion et l’accouchement sont des périodes difficiles. La chienne aura besoin de beaucoup d’énergie tout au long de la gestion. Par conséquent, il est primordial que vous lui donniez toute la nourriture dont elle a besoin. L’alimentation doit tenir compte de deux aspects : les besoins en énergie de la chienne en gestion et les besoins nutritionnels des chiots qu’elles portent. Il est impératif de donner à la chienne une alimentation riche et équilibrée pour qu’elle reste en bonne santé et que les chiots se développent correctement. 

Une nourriture facile à digérer 

Pour une chienne en gestation, il est préférable de privilégier une nourriture facile à digérer. Tout comme chez les humains, la gestation est accompagnée par un changement métabolique important. Tous les organes changent de place, car l’utérus augmente de taille au fur et à mesure que les petits grandissent. L’estomac ainsi que le système digestif ne sont pas fonctionnels à 100%. Ainsi, il est préférable de donner une nourriture facile à digérer. Vous pouvez donner de la pâtée pour chien à votre animal, mais assurez-vous que cette dernière soit principalement composée de viande de qualité. Si vous optez pour une croquette chien sans céréales, hydratez ces dernières dans du lait ou de la soupe pour que la chienne puisse les consommer plus facilement. Cela évite que l’animal subisse des troubles digestifs. 

Les vétérinaires recommandent de donner aux chiennes en gestation ou allaitantes des croquettes pour chiots. Ces dernières sont plus riches en nutriments essentiels et fournissent plus d’apports énergétiques. Pendant les quatre premières semaines de gestation de votre chienne, donnez-lui une alimentation réservée aux chiots. Cela l’aidera à rester en forme et à transmettre tous les nutriments aux petits chiens, ceux dont ils ont besoin pour se développer correctement à l’intérieur du ventre de leur mère. 

Quid de la quantité à donner à une chienne gestante ? 

Une fois que vous avez choisi la meilleure croquette, vous devez définir la quantité à donner à l’animal. Pour les débuts, donnez à votre animal sa portion habituelle. Inutile d’augmenter ou de diminuer la quantité de nourriture de la chienne. Si la chienne souffre de nausées, elle va bouder la gamelle pendant quelques jours. Là-dessus, vous pouvez diminuer la ration de l’animal. Si les vomissements persistent, essayez une nouvelle alimentation. Si vous aviez l’habitude de donner des croquettes ou des aliments secs, essayez les aliments humides pour voir si cela marche. Si elle refuse de se nourrir pendant plusieurs jours, la consultation vétérinaire est de rigueur. 

Vers la cinquième semaine, augmentez progressivement la quantité de nourritures que vous donnez à l’animal. Vous pouvez par exemple ajouter un supplément qui représente 1/3 de son repas habituel. Si elle continue de réclamer après avoir fini sa gamelle, vous pouvez lui en donner plus. Cela dit, vous devez toujours veiller à ce que l’animal ne mange pas une quantité anormalement élevée.

Quid de la qualité de la nutrition à conférer à un animal en gestation ? 

Afin d’éviter tout risque d’allergie chez le chien en gestation, vous devez choisir un régime alimentaire adapté à la santé de l’animal. Une nourriture riche en calcium et en vitamine est nécessaire pour que les petits chiens se développent correctement. 

Vous avez deux options, la première : vous cuisinez les repas de votre chienne vous-même. Dans ce cas de figure, vous devez minutieusement sélectionner chaque ingrédient qui compose le repas de l’animal.  L’avantage est que vous pouvez privilégier la viande de qualité. Vous pouvez ainsi avoir l’assurance que vous lui donnez une nutrition adaptée à ses besoins nutritionnels. Vous pouvez également lui donner des compléments alimentaires si vous voyez qu’elle est trop souvent fatiguée ou si les nausées persistent. Le désavantage est que cela représente beaucoup de travail. Ce n’est pas tout le monde qui peut se vanter d’avoir assez de temps pour cuisiner les repas de sa chienne en gestation. 

La seconde option : vous recourez à une nourriture industrielle. Les propriétaires de chiens ont, pour la plupart, recours à cette seconde option. Et pour cause, c’est pratique, plus commode et plus rapide. Seulement, il faut privilégier les croquettes et les pâtées de qualité. Les vétérinaires recommandent d’ailleurs aux propriétaires d’acheter des croquettes chien sans céréales.Ces dernières sont hypoallergéniques, elles contiennent tous les éléments dont une chienne qui va mettre bas a besoin. En fait, les croquettes sans céréales sont considérées comme faisant partie des aliments haut de gamme. Ils ne provoquent ni allergie ni intolérance alimentaire. Aussi, ils sont riches en protéines, en magnésium, en calcium et en vitamines. Tout ce dont la chienne a besoin pour faire le plein d’énergie. 

Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander conseils au vétérinaire. En fonction de la race, de la taille ainsi que de l’âge de la chienne, il pourra déterminer vers quelle marque de croquette vous devez vous orienter.  

Morgane
Pour moi, ce que les animaux m’apportent est unique : à chaque fois que je suis en contact avec eux c’est la liberté pure, le bien être intérieur, le bonheur d’être parmi eux et la communication qui s’installe entre nous que je ressens .
error: Alert: Le contenu est protégé !