Ce que votre langage corporel dit a votre chien

Il n’est pas rare que les gens aient les meilleures intentions d’être amicaux envers un chien et que, par inadvertance, ils se montrent impolis, agaçants ou menaçants face aux instincts et aux perceptions naturelles du chien.

Les personnes qui travaillent professionnellement avec des chiens ont appris qu’il existe, en fait, tout un art d’utiliser le langage corporel pour aider nos amis à fourrure à se sentir à l’aise et à se sentir bien avec nous. Lorsque nous créons involontairement des signaux intimidants ou erratiques avec notre langage corporel, le chien peut être effrayé, confus, voire agressif. Une déconnexion entre ce que nous essayons de dire et ce que notre langage corporel exprime peut être une source d’inconfort considérable pour eux.

Il n’est pas rare que les gens aient les meilleures intentions d’être amicaux envers un chien, et pourtant, par inadvertance, ils se montrent impolis, ennuyeux ou menaçants lorsqu’il s’agit des instincts naturels et des perceptions du chien.

Les personnes qui travaillent professionnellement avec des chiens ont appris qu’il existe, en fait, tout un art d’utiliser le langage corporel pour aider nos amis à fourrure à se sentir à l’aise et à se sentir bien avec nous. Lorsque nous créons involontairement des signaux intimidants ou erratiques avec notre langage corporel, le chien peut être effrayé, confus, voire agressif. Une déconnexion entre ce que nous essayons de dire et ce que notre langage corporel exprime peut être une source d’inconfort considérable pour eux.

Voici quelques différences essentielles entre notre langage corporel et la perception qu’en a notre chien, ainsi que quelques conseils pour améliorer la connexion.

Établir un contact visuel


Culturellement, le contact visuel direct est généralement bien toléré, voire admiré. Lorsqu’une personne évite le contact visuel, elle est généralement perçue comme timide, indigne de confiance, manquant d’assurance, voire tout simplement impolie. Nous cherchons donc à établir un contact visuel avec notre chien pour créer un sentiment de connexion et de chaleur. Malheureusement, les chiens ne voient pas les choses de cette façon ! Pour les chiens, le contact visuel direct est perçu comme une menace ou un défi, tandis que détourner doucement le regard est un signe de respect ou de déférence.

Conseil – Lorsque vous approchez un nouveau chien, ou si votre propre chien semble un peu méfiant lorsque vous l’approchez, essayez de regarder par-dessus sa tête ou sur le côté, plutôt que directement dans ses yeux. Si le chien semble à l’aise, vous pouvez essayer d’établir un contact visuel bref et doux et voir comment il réagit. Si son langage corporel reste détendu et qu’il continue à vous approcher en retour, il est peut-être à l’aise avec un petit contact visuel, mais allez-y doucement.

Caresser ou toucher immédiatement le chien


En tant qu’humains, lorsque nous rencontrons quelqu’un pour la première fois, nous tendons généralement la main et nous nous engageons dans une poignée de main ferme et agréable. De même, lorsque nous nous approchons d’un chien, nous avons tendance à essayer de le toucher immédiatement, en tendant souvent la main et en le tapotant audacieusement sur le dessus de la tête. Certains chiens n’y voient pas d’inconvénient, d’autres le tolèrent, mais beaucoup de chiens n’aiment pas du tout cela, ce qui est logique lorsqu’il s’agit de leurs instincts naturels.

Conseil – Donnez à un chien l’occasion de se familiariser avec vous avant de vous lancer dans un contact total sans son consentement. Lorsque vous rencontrez un nouveau chien, l’idéal est de lui permettre d’offrir le premier contact. Si vous devez faire le premier pas, tendez doucement la main, paume vers le haut, en la maintenant plus basse que le niveau de son menton, et laissez-le s’avancer pour le renifler. Vous pouvez ensuite le gratter doucement sous le menton ou derrière l’oreille. Si le chien ne semble pas sûr de lui, il n’est peut-être pas encore prêt pour un tel contact physique. Dans ce cas, respectez son message et laissez-lui un peu d’espace pour qu’il puisse explorer davantage à son rythme.

L’orientation du corps


De la même façon qu’un contact visuel direct peut être ressenti comme une menace par un chien, il peut également se sentir offensé lorsqu’un humain l’approche directement, face à face. Ils peuvent également se sentir anxieux et mal à l’aise lorsque nous nous penchons sur eux ou les survolons. Lorsque vous voyez un dresseur de chiens professionnel en action, il s’agenouille généralement sur le côté et évite le contact visuel lorsqu’il se lie d’amitié avec un nouveau chien, et offre souvent une main ouverte près du sol.

Conseil – Prenez exemple sur les professionnels. Plus un chien semble méfiant, plus il est important que vous preniez le temps d’éviter de paraître agressif. Tournez-vous sur le côté, donnez l’impression d’être plus petit et déplacez-vous doucement, sans vous montrer menaçant. Bien sûr, si un labrador excité bondit pour vous bodyslamer, vous pouvez vous détendre un peu et ne pas vous soucier d’éviter une approche frontale – mais il est tout de même préférable d’éviter les tapes sur la tête et le survol.

D’une manière générale, il est bon de commencer par prendre conscience de la façon dont votre physique affecte votre chien. Les mouvements soudains ou erratiques peuvent les alarmer et les mettre sur les nerfs. Il peut tolérer les câlins, mais se sent-il vraiment à l’aise dans un espace aussi restreint ? Prenez le temps de remarquer les signaux subtils de votre chien et trouvez des moyens de le rassurer et de le calmer autant que possible.

Conclusion


Malgré l’amour que nous nous portons mutuellement, les humains et les chiens ont des besoins et des perceptions étonnamment différents en ce qui concerne le langage corporel. En apprendre davantage sur la meilleure façon de communiquer avec eux et de les mettre à l’aise ne peut que renforcer le lien spécial que nous partageons avec nos amis à fourrure bien-aimés.

Morgane
Pour moi, ce que les animaux m’apportent est unique : à chaque fois que je suis en contact avec eux c’est la liberté pure, le bien être intérieur, le bonheur d’être parmi eux et la communication qui s’installe entre nous que je ressens .